Test

Steins; Gate, un monument du visual novel

Ecrit par At0mium, 5 juin 2015, à 12:50

Après avoir été si difficilement accessible pour nous autres européens, quelle ne fut pas notre joie d'apprendre la venue du visual novel Steins; Gate sur notre continent ! Monument du genre, avec une réputation renforcée par son adaptation en animé réussie, le voici aujourd'hui disponible sur PlayStation 3 et Vita. Le titre n'est malheureusement traduit qu'en anglais, mais dans un langage accessible et toujours plus facile à aborder qu'une armada de Kanjis !

"El Psy Congroo"

Le voyage dans le temps. Un thème épineux qui sait se rendre classique comme révolutionnaire en fonction de la façon dont il est abordé. Si Steins; Gate est à ce point populaire auprès des amateurs de visual novels et/ou d'animé, c'est justement parce qu'il a su surprendre de par son écriture et la force de ses personnages. Rythmée avec finesse et alimentée de son lot de révélations inattendues, l'histoire de Steins; Gate nous fait suivre les aventures de Rintarou Okabe (aka Okarin), un authentique passionné de sciences maladroit et "un peu" grande gueule. Au fil de ses expériences, il fera malgré lui une découverte qui changera le cours de sa vie et qui l'amenera à autant de joies que de souffrances, de quoi nous amener à découvrir toute la profondeur de ce personnage attachant et rudement bien construit. Le visual novel est-il à la hauteur de son adaptation ? Réponse dans ce test.

  • Si Steins; Gate vous intéresse et si vous comptez l'acheter, vous pouvez nous soutenir en le commandant via ce lien : Steins Gate

Vous aimerez aussi :

Commentaires

Portrait de Plerok

At0, je t'aime : c'est grâce à toi que j'ai découvert Steins;Gate et je dois dire que OH MY GOD que cette oeuvre est magnifique ! Moi qui suis plutôt du côté anime, je me suis tout de suite jeté sur l'adaptation et je JURE que c'est le meilleur anime que j'ai JAMAIS regardé ! (et pourtant j'en ai vu beaucoup :p) Vraiment TOUT était magique et comme tu l'as dit ficelé avec précision ;) Je voudrais voir la version originale mais j'ai pas le temps en ce moment xD Un jour c'est sûr, je le prendrai tellement c'est excellent ! Et moi aussi je préfère les planches originales xD

Portrait de Breizh

Il est rarissime qu'une adaptation dépasse l'œuvre originale. Au mieux elle offre un point de vue différent/intéressant (je pense à Clannad ou à ef) mais les contre-exemples sont légions... (Tsukihime, Fate 2006, Umineko pour ne citer que les VN...).

Sachez qu'il existe quelques VN traduits en français et de grande qualité : Narcissu et sa "suite" (quelques heures de lecture chaque, tous deux gratuits) ou Le Sanglot des Cigales (aka Higurashi) et sa démo incluant le 1er tome (une bonne dizaine d'heures de lecture, quand même). Le jeu complet est en vente par le traducteur pour 40 €.
Il les mérite. Largement.

Portrait de Owenii

Je ne me suis intéressé qu'à l'animé très récemment et l'ayant vu, j'ai été plutôt déçu. Incontestablement de qualité, j'ai quand même passé un bon moment, mais vers la fin, je m'en suis désintéressé alors que le début m'avait semblé plutôt intriguant et de bonne augure. Sans détailler plus, je dirai que ce sont principalement certains gros raccourcis scénaristiques et une grande importance accordée à la romance qui m'ont déplu au fur et à mesure alors que c'était essentiellement l'aspect voyage dans le temps qui m'attirait.

Alors ne faîtes probablement pas la même erreur que moi : le visual novel est sûrement plus développé et complet sur les sujets qu'il traite, donc commencez plutôt par lui pour en profiter au maximum.

Portrait de Vikanya

J'ai découvert Steins;Gate avec ce visual novel par pur hasard en me promenant sur une base de données de VN, et depuis j'ai dévoré absolument tout ce qui s'y rapporte (anime, films, plusieurs séries de mangas), mais j'avoue que ma version préférée est toujours l'originale. Que ce soit pour le développement des personnages, l'ambiance, le visual novel est le plus complet, même si l'idée de simplement lire pendant toute la durée du jeu peut rebuter au début, on est rapidement pris dans l'histoire, et on y passe des heures sans s'en rendre compte.